Mardi 25 février 2020, à 15h 30 (Archives de Paris, salle de conférences)

Pierre COFFY, doctorant en histoire de l'architecture (Univ. Panthéon-Sorbonne/Univ. degli Studi di Milano)

Équiper la ville sous l’Empire :
la naissance des premiers abattoirs parisiens

Se plaçant en digne héritier de la pensée des Lumières, Napoléon n’a eu de cesse durant son règne de promouvoir l’embellissement et la modernisation de sa capitale. En dehors des entreprises monumentales, cela passe surtout par une importante politique d’équipement. L’empereur récupère en fait un mouvement lancé dès la fin de l’Ancien Régime et interrompu par la Révolution. Parmi les mesures marquantes prises à cette époque, l’amélioration de l’alimentation en eau de Paris, la création d’un réseau de marchés ramifié et cohérent, ou encore la construction des premiers abattoirs de la ville. Ce dernier point mérite une attention particulière. En effet, si la question de l’approvisionnement en viande est au cœur des débats depuis la fin du xviie siècle, c’est seulement sous l’Empire qu’une nouvelle typologie architecturale voit le jour pour résoudre cette question. Il s’agit alors d’allier salubrité et rentabilité et parfois même de participer au décor d’une ville dont Napoléon rêve de faire la capitale de l’Europe.