Prochaine conférence de la SHPIF

Le jeudi 14 juin 2018, à 17h30
Entre foi et raison : l'église néoclassique à Paris (v.1750-v.1790), par Mathieu LOURS, docteur en histoire.

Les dernières décennies de l'Ancien Régime ont été marquées par la volonté de transformer la capitale pour lui donner l'apparence d'une cité des Lumières. Lumières de la raison pour les philosophes. Lumières de la foi pour le clergé. Un clergé par ailleurs largement acquis à l'idée que c'est par une architecture épurée, sobre, première, que foi et raison pourront être conciliées. La seconde moitié du XVIIIe siècle apparaît comme un moment unique de fermentation théorique et de mises en chantier d'un nombre significatif d'édifices religieux dans la capitale. Le Panthéon, alors Sainte-Geneviève, la Madeleine, Saint-Philippe-du-Roule et une quinzaine d'autres édifices sont projetés ou mien en chantier. La réflexion sur ce que doit être une église pour la capitale prend alors en compte non seulement la fonctionnalité liturgique, mais aussi le rôle social de l'église. Une église qui, derrière la blancheur de ses colonnes et ses portiques, est entendue comme l'association de la basilique et du temple. La conférence sera l'occasion de revenir sur certains de ces grands exemples, mais aussi de présenter des projets, parfois inédits, d'édifices qui ne furent pas réalisés et qui préparaient le second temps des églises néoclassique à Paris, pendant la Restauration et la monarchie de Juillet.
Inscription obligatoire, au plus tard une semaine avant la conférence, sur : inscriptions@shpif.fr